Le dragon d'eau

Publié par Julien le 3 avril 2020

Le dragon d’eau, de son scientifique Physignathus Cocincinus, gagne à être connu. Il se laisse facilement manipuler s’il y est habitué dès son plus jeune âge. Focus sur ce reptile afin de mieux l’appréhender et l’apprivoiser.

Le gecko léopard est l’un des lézards les plus connus et les plus domestiqués de nos jours. Avec sa jolie peau tachetée, ce reptile attachant qui nécessite peu de soins a vite trouvé sa place dans nos terrariums.

Tout savoir sur le lézard dragon d'eau

Descriptif du dragon d’eau

Appartenant à la famille des Agamidés, le dragon d’eau est un lézard diurne originaire du sud-est asiatique. Ce reptile se caractérise par sa couleur verte et sa très longue queue qui représente les deux tiers de sa taille totale. Cette dernière est aplatie ce qui lui permet de nager parfaitement. Ce lézard aux yeux oranges possède un œil pariétal sur le dessus de son crâne qui lui permet de réguler sa propre chaleur. Adulte, il mesure entre 80 et 100 cm et vit en moyenne 12 ans.

Reptile vivant dans les zones chaudes et humides telles que les forêts tropicales, on le trouve généralement sur une branche dominant un cours d’eau. En effet, s’il se sent en danger, ce dernier n’hésite pas à sauter de celle-ci et à plonger sous l’eau. Excellent nageur, il est capable de rester en apnée jusqu’à 30 minutes.

Communication et comportement social du dragon d’eau

Si la majorité des lézards sont solitaires, le dragon d’eau est quant à lui plutôt sociable. Il est habitué à vivre en petits groupes qui sont en général constitués d’un mâle et de plusieurs femelles.

Bien qu’il sache s’acclimater avec ses congénères, le dragon d’eau peut rapidement ressentir du stress s'il est manipulé de manière trop intense. Il convient donc de trouver un équilibre dans les interactions avec l’animal, en y allant progressivement. Ainsi, cela développera sa docilité tout en lui laissant sa liberté.

Le dragon d’eau s’entend bien avec les animaux et aime jouer de nature. De tempérament calme et affectueux, il s’adapte tout à fait à la vie de famille.

dragon d'eau

Le dragon d’eau en captivité

Du fait qu’il se laisse facilement manipuler, le dragon d’eau s’ajoute au panel des lézards les plus apprivoisés.

Ce saurien s’acclimate bien en terrarium, à condition que ce dernier lui apporte tout ce dont il a besoin pour être en bonne santé et épanoui.

Il convient de bien calculer les dimensions de son habitat afin que le reptile ne s’y sente pas à l’étroit. Prévoir au minimum 120X60X180 cm.

Concernant l’aménagement du terrarium, il est nécessaire de respecter certaines règles. Il convient de mettre en place un point d’eau suffisamment important afin que le lézard puisse s’immerger totalement. L’ajout de branches horizontales et verticales est également essentiel afin que ce dernier puisse s’étendre de tout son long. Installer également du feuillage afin qu’il puisse se cacher à sa convenance et des plantes vivantes afin de maintenir un taux humidité convenable.

L’exposition aux UVB est également primordiale. Veiller à exposer le lézard de 10 à 14 heures par jour à l’aide d’une lampe halogène par exemple.
Aménager une zone froide et une zone chaude. Prévoir une température de 33° pour le point chaud, de 25° pour le point froid et d’une hygrométrie de 80 % pour l’ensemble du terrarium.
Concernant le substrat, du terreau peut être utilisé, mais en aucun cas des copeaux bois, du sable ou du gravier.

L’alimentation du dragon d’eau

À l’état sauvage, le dragon d’eau se nourrit majoritairement d’insectes tels que grillons, vers ou bien blattes et autres invertébrés. Plus il prendra de l’âge, plus il appréciera également les petits rongeurs comme les souriceaux ou encore les poissons ou autres insectes tombés dans l’eau. Les végétaux font également partie de son alimentation et prennent davantage de place au fur et à mesure qu’il vieillit.

En captivité, il est recommandé de lui offrir une alimentation aussi diversifiée et équilibrée que celle qu’il trouve dans son habitat naturel.

Oisillons, gastéropodes, grenouilles, petits mammifères, insectes sont donc préconisés. Ajouter également des fruits et légumes tels que la laitue, l’endive, la carotte, la courge ...

Il est également essentiel de lui fournir l’apport en calcium dont il a besoin pour rester en bonne santé. Saupoudrer sa nourriture de suppléments calciques est une bonne alternative.
Enfin, lui donner de l’eau propre chaque jour est également impératif.

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires