Assurance pour chat, vétérinaire : 3 conseils d'après adoption

Publié par Julie le 21 octobre 2021

L'adoption d'un chat est un choix important qui résulte d'une longue réflexion. Elle marque la venue d'un nouveau membre dans la famille et implique également certaines responsabilités. Avez-vous des interrogations quant à la démarche à suivre après l'adoption de votre animal de compagnie ? Voici quelques conseils qui vous permettront d'accueillir votre compagnon dans les meilleures conditions.

Souscrivez une assurance pour chat

Il s'agit d'un acte responsable et d'une preuve de l'amour que vous portez à votre animal. Mais avant tout, cela permet d'envisager les soins vétérinaires avec plus de sérénité, particulièrement durant les moments où les finances ne sont pas au beau fixe. Vous le savez, personne n'est à l'abri d'un imprévu qui peut véritablement affecter le portefeuille familial. Entre les divers tests, les traitements et éventuellement la chirurgie, les frais vétérinaires peuvent vite engendrer de grosses dépenses.

L'assurance pour chat est d'une grande aide pour prodiguer à votre animal les soins dont il a besoin, sans délai et peu importe l'état de vos finances. Concrètement, elle vous permet de supporter moins de frais relatifs à de nombreuses interventions telles que les consultations, la stérilisation, la vaccination, la chirurgie, l'hospitalisation ou les analyses. Si vous êtes à la recherche d'une compagnie d'assurance spécialisée dans les animaux de compagnie, notez qu'il est possible d'assurer votre chat avec Bulle Bleue afin de lui garantir une vie paisible.

Ainsi, vous pourrez obtenir un remboursement partiel ou total, en fonction de la formule que vous aurez sélectionnée. Notez qu'il en existe principalement trois types :

  • la formule avec les garanties classiques,
  • l'assurance santé avec des garanties classiques renforcées et quelques garanties supplémentaires,
  • l'assurance santé avec des garanties complètes et des remboursements très avantageux.

Pour choisir votre assurance pour chat, il est important de porter une attention particulière à certains points. Tout d'abord, veillez à choisir une assurance sans franchise ou une franchise peu élevée. Prenez également le soin d'examiner la liste des actes vétérinaires remboursés, car tous ne le sont pas forcément. En outre, optez pour un plafond de remboursement aussi avantageux que possible et enfin, faites attention aux délais de carence.

santé chat animal de compagnie

Rendez-vous régulièrement chez le vétérinaire

Durant les premiers jours suivant l'adoption de votre chat, il est impératif de faire un tour chez un vétérinaire pour la "visite d'achat", une mesure de protection. En effet, il se peut que votre animal de compagnie, même s'il a été adopté chez un éleveur professionnel, soit porteur d'une maladie contagieuse aussi bien pour d'autres animaux que pour l'homme.

Cette consultation permet aussi de s'assurer que votre chat n'est atteint d'aucune des 4 maladies qui constituent des vices rédhibitoires pour la législation française. Il s'agit de la leucopénie féline, de l'infection par le virus leucémogène félin, de la péritonite infectieuse féline et de l'infestation par le virus de l'immunodépression féline. Si le vétérinaire diagnostique à votre chat l'une de ces maladies, et ce, dans les délais établis par la loi, vous avez la possibilité d'intenter une action en justice pour être entièrement remboursé, à condition bien entendu de restituer l'animal à son ancien propriétaire.

Favorisez l'intégration de votre chat en lui prévoyant un espace confortable

Le changement d'environnement peut véritablement affecter un chat. Pour qu'il s'acclimate plus facilement à son nouveau foyer, il est important de mettre à sa disposition tout ce qui pourrait lui être utile :

  • des gamelles pour le repas et pour l'eau,
  • un bac à litière qu'il faudra entretenir de manière régulière,
  • des jouets,
  • un espace loin du coin repas pour le repos,
  • une caisse de transport.

Un chat nouvellement adopté doit dans un premier temps prendre ses repères. Il est donc préférable de ne le laisser sortir qu'après un mois, le temps qu'il s'acclimate à toutes les pièces de la maison. Si vous aviez déjà d'autres animaux de compagnie, les présentations doivent être faites dès les premiers instants et le nouvel arrivant doit bénéficier de son propre espace.

Il ne suffit pas d'adopter un chat, il est important de prendre toutes les mesures nécessaires pour lui offrir une vie agréable et sereine. Cela passe par la souscription d'un contrat d'assurance, un passage obligatoire chez le vétérinaire et bien sûr, la mise en œuvre de tout ce qui peut favoriser son acclimatation dans son nouvel environnement.

Vous devriez aimer aussi

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires