Un retraité genevois condamné pour avoir précipité la chute d'un chat depuis le sixième étage

Publié par Julien le 21 décembre 2020

Condamné à une amende pécuniaire avec sursis de trois ans pour avoir précipité la chute d'un chat depuis le sixième étage: c'est le verdict rendu ce 21 décembre par le tribunal de police qui a reconnu coupable un septuagénaire résidant à Thônex dans le canton de Genève.

L'affaire remonte à juillet 2019, lorsque cet homme voit débarquer le chat d'un de ses voisins de palier par sa fenêtre. Selon sa version, le félin agressif aurait directement sauté du lit par la fenêtre avant sa chute mais des voisins, témoins de la scène, mettent à mal les dires du septuagénaire.

Un retraité genevois condamné avec sursis pour avoir précipité la chute d'un chat depuis le sixième étage

Selon eux, l'homme, énervé, aurait remis le chat de la race British shorthair sur le rebord de sa fenêtre large d'une dizaine de centimètres et lui aurait fait peur tout en refermant la poignée. Apeuré, le chat aurait glissé et se serait écrasé au sol où l'a retrouvé son propriétaire quelques minutes plus tard. C'est donc cette dernière version qui est retenue par le tribunal.

Des jours de souffrance pour le félin

Marshmallow, la victime âgée d'un an, doit être euthanasié après plusieurs jours de souffrance par son propriétaire qui tente dans un premier temps de le faire secourir par des vétérinaires de Genève.

Gravement blessé à la tête, aux poumons et au bassin, le jeune chat aurait pu être sauvé par l'hôpital pour animaux de Berne au prix d'une opération coûteuse (10'000 francs) mais aurait dû vivre le restant de sa vie avec une sonde.

La condamnation du retraité est un maigre lot de consolation pour le propriétaire de Marshmallow qui souhaite désormais oublier cette histoire pour passer à autre chose. Le condamné, lui, nie toujours les faits et regrette de subir l'hostilité de tous les voisins de son allée. Il peut encore faire appel de la décision du tribunal

Vous devriez aimer aussi

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires